Garder votre cheminée sécuritaire entre deux ramonages

Voici quelques conseils qui vous aideront à garder votre équipement de chauffage en bonne condition entre les ramonages.  

Vérifier le clapet avant d’allumer le feu 

Le clapet de cheminées, généralement situé juste au-dessus du poêle, est conçu pour maintenir votre cheminée étanche lorsqu’elle n’est pas utilisée. Vérifier que le clapet est exempt de débris afin qu’il puisse s’ouvrir et se fermer librement est une étape essentielle afin de s’assurer que votre équipement de chauffage fonctionne de façon optimale. 

Utiliser un chapeau de cheminée 

Un chapeau de cheminée est un couvercle au sommet de votre cheminée. Il est généralement fait en acier inoxydable ou en cuivre. Si vous n’en avez pas et que vous songez à en acheter un, arrêter votre choix sur un modèle qui comprend un grillage. Le chapeau de cheminée est une mesure de prévention peu coûteuse qui a plusieurs fonctions. 

D’une part, il empêche les débris, les feuilles et les animaux de pénétrer dans votre cheminée. Il peut également empêcher la pluie et l’eau de pénétrer dans votre cheminée, ce qui peut causer de graves dommages à votre maison. 

Utiliser du bois sec  

Utiliser du bois sec permet grandement de diminuer l’accumulation de créosote dans la cheminée.  

Sachez qu’il est également préférable d’optez pour du bois dur comme le chêne, le frêne et l’érable. Veillez à ce que votre bois soit fendu et stocké dans un endroit sec et qu’il ne soit pas directement en contact avec le sol. 

cheminée extérieure en brique

Nettoyer les cendres 

Avant votre premier feu de la saison, il est important de vous assurer que votre fournaise ou votre poêle soit propre et exempte de cendres. Vous saurez qu’il est temps de nettoyer les cendres lorsqu’elles atteindront la grille. Vous pouvez le faire en les balayant ou en les aspirant. 

Cependant, avant de les jeter, assurez-vous que les cendres que vous nettoyez soient froides, car certains charbons peuvent rester chauds jusqu’à trois jours. Nous insistons beaucoup sur ce point car malheureusement nous avons été témoin de gens qui ont toutes perdus à cause qu’ils ont été négligeant en ce qui concerne l’entreposage des cendres. 

Lorsque vous nettoyez vos cendres, il est recommandé de porter un masque et des lunettes de protection pour éviter de vous blesser. 

Faite affaire avec un ramoneur professionnel 

Si vous ne craignez pas de travailler en hauteur, il est vrai que vous pouvez réaliser vous-même cette besogne. Mais est-ce que le jeu en vaut vraiment la chandelle? Il va sans dire que grimper sur le toit est une activité qui comporte des risques importants. Et si vous n’utilisé pas le bon équipement vous courez le risque d’endommager votre cheminée. Tout ça est sans compter que le ramonage est un travail très salissant.   

Un ramoneur professionnel sera en mesure de vous dire si votre cheminée est en bonne condition ou si des réparations s’imposent. Ensuite, il procédera à un ramonage complet, en s’assurant que votre cheminée est exempte de suie et de créosote ainsi que des sous-produits du bois de chauffage. Une accumulation de l’un ou l’autre de ces éléments peut potentiellement prendre feu et détruire non seulement votre cheminée mais aussi votre maison. 

En terminant, veillez prendre note qu’il est recommandé de procéder au ramonage de la cheminée au printemps car c’est à ce moment qu’il est le plus facile de retirer efficacement la créosote qui s’est accumulée durant la saison froide. Pour plus d’informations concernant la réglementation entourant le ramonage à Magog, consultez le site de la Sécurité Publique 

Le séchage du bois de chauffage. Son importance et comment procéder

Le séchage du bois de chauffage est important car la combustion du bois séché est la clé d’un bon feu. Le bois sec produit plus de chaleur Il est également plus facile d’allumer le feu. Et brûler du bois sec produit moins de créosote ce qui du fait même réduit la possibilité d’avoir un feu de cheminées.  

Lorsque le bois de chauffage n’est pas séché, de nombreux problèmes peuvent survenir. Sur cette page nous vous ferons part de quelques-uns d’entre eux.  

Tout d’abord, les feux seront difficiles à allumer et à maintenir allumés. Avez-vous vraiment le temps de jouer avec le poêle à bois toute la journée ? C’est un problème dont la plupart des gens n’ont pas besoin. Si vous avez déjà fait face à cette situation, vous savez comme nous comme il est désagréable d’avoir constamment à garder le feu à l’œil pour s’assurer qu’il ne s’éteigne pas.  

Il est bon de savoir que le bois ne commence à brûler seulement qu’une fois que l’humidité a disparu. Le bois humide dégage moins de chaleur car une grande partie de l’énergie du feu est utilisé pour éliminer l’excès d’humidité du bois. Ne gaspillez pas d’énergie à faire sécher du bois de chauffage pendant qu’il brûle dans votre poêle à bois. Entre vous et moi, cela ne fait aucun sens! 

La créosote s’accumule beaucoup plus rapidement dans votre cheminée lorsque vous brûlez du bois humide. Cela vous expose à un risque beaucoup plus élevé de feu de cheminée. C’est une situation dangereuse qu’il faut éviter. Et en plus des risques de sécurité que l’accumulation de créosote peut occasionner, elle réduit également l’efficacité de votre système de chauffage.  

Bois fendu et une hache

Coupez votre bois dès que possible 

Il est préférable de couper vos arbres destinés à faire du bois de chauffage au moins un an à l’avance. Une bonne règle de base est de toujours avoir un an d’avance. Il est vrai que sur le coup acheter votre bois de chauffage deux ans à l’avance peut faire mal à votre portefeuille. Mais ensuite vous serez ravis d’avoir toujours du bois sec à votre disposition. Si vous ne pouvez pas avoir une année entière d’avance, essayer d’avoir au moins d’avance la moitié du bois que vous avez besoin pour une année.  En Estrie il est possible de réserver votre bois chez Bois de chauffage Sherbrooke

 Fendre le bois le plus tôt possible 

Coupez le bois en longueurs de bois de chauffage et fendez-le dès que possible. Cela permettra d’accélérer considérablement le processus de séchage. Dès que le bois est fendu, il est important de le corder pour qu’il sèche en temps voulu. Comme mentionnez, utiliser du bois de chauffage sec est primordial pour une bonne combustion. 

Le vent et le soleil sont vos meilleurs alliés 

Lorsque c’est possible, cordé le bois à l’extérieur à l’endroit où il y a le plus d’ensoleillement durant la journée. Si vous avez un grand terrain, cordé le bois assez loin de votre maison pour vous assurer que le vent puisse circuler librement entre les cordes. Il est également essentiel de recouvrir seulement le dessus de la corde afin de permettre à l’humidité de s’échapper librement.  

Comment déterminer si un arbre a un problème.

Les dommages structurels aux arbres peuvent représenter un sérieux problèmeParfois il peut s’agir des racines qui sont pourrîtes, ce qui a comme conséquence de rendre l’arbre à risque de verser lors de forts vents.  

Avec le temps, un arbre dont l’on a négligé l’entretien risque de causer des dommages au bâtiment. Le problème que l’on rencontre le plus souvent c’est des branches qui entrent en contactent avec la maison. Il est recommandé de faire le tour de sa propriété au moins une par année et d’observer minutieusement chaque arbre afin de déceler s’ils sont à risque de vous causer des problèmes.  

 Sur cette page nous vous donnerons quelques signes qui laisse présager qu’une problématique est en cours. Lorsque vous décelé qu’un de vos arbres a l’une de ces problématiques, il est recommandé de contacter une entreprise spécialisées dans le domaine afin d’éviter tout risques de blessures.  

Équipement utilisé par Emondage Magog

Têtes des arbres trop larges en rapport avec la base  

Les arbres qui poussent en ville ne se développe pas de la même manière que ceux qui poussent en campagne. Étant donné que très souvent ils ont peu de compétition pour avoir accès à la lumière, il arrive souvent que la tête de l’arbre soit trop large en rapport à sa base. Une tête d’arbre surdéveloppé met l’arbre à risque de verser. Si vous constater que vous avez un arbre sur votre terrain qui correspond à ce qui est décris ici, ne tardez pas et contactez une entreprise spécialisée tel que Emondage Magog. Dans l’éventualité où des travaux doivent être réalisé pour sécuriser l’arbre, une soumission sans frais et sans obligation est généralement fournis par les entreprises sérieuses. 

 

Arbre incliné 

Un arbre qui est fortement incliné sur un côté pose un sérieux risque pour votre sécurité et celle de vos proches. Le risque que l’arbre se brise dépend en grandes partie de son essence. En général, les essences de bois dur tels que l’érable et le chêne résisteront mieux à de forts vents. À l’opposé, une essence tel que le peuplier sera beaucoup plus susceptible de se briser lors d’une tempête. Un arbre fortement incliné représente un réel danger pour toute personne ou tout bien qui se trouve à proximité de l’arbre  

 Il est aussi bien de noter que les arbres qui se trouvent en milieu urbain n’ont pas la même protection que leurs congénères qui sont en forêt. Le fait que les arbres soient près les uns des autres en forêt offre leur offre une protection mutuelle. Tandis qu’en ville, les arbres sont très souvent loin l’un de l’autre et doivent faire face à Dame Nature toute seule.  

En résumé, un arbre fortement incliné représente un danger pour votre sécurité et ainsi que l’intégrité de votre bâtiment. Communiquez immédiatement avec une entreprise qui offre un service d’entretiens des arbres pour leur demander conseil.   

 

Dommages aux racines  

Les dommages aux racines sont l’une des principales causes des dommages structurels des arbres. Les dommages aux racines ne sont pas faciles à détecter.  Toutefois, il existe certaine méthode pour vous aider à déterminer si votre arbre a des dommages à ce niveau. 

 Un arbre qui a les racines endommagées n’a pas la même capacité à absorber l’eau et les nutriments. Pour cette raison, sa croissance sera ralentie. Le feuillage et les branches seront moins abondantes que celle d’un arbre en santé.  Il n’est pas facile d’identifier des dommages au racine. C’est pourquoi il est recommandé de faire l’inspection de chaque arbre de sa propriété au mois une fois par année. Ainsi, vous serez en mesure d’identifier lequel ou lesquels n’ont pas une croissance soutenue comme les autres.    

 

Branches endommagées et mortes  

La façon la plus facile de déterminer si un arbre est en santé est de porter attention à l’état du branchage. Des branches cassées ou dénudées de feuilles sont des indicateurs de la présence d’une problématique.  

La présence de seulement quelques branches mortes peut avoir un effet dominos sur la santé générale de votre arbre. Une branche morte est un vecteur de maladies.  Elle risque également de propager la pourriture au tronc et aux branches voisines.  

Pour votre sécurité et celle de vos proches, nous vous recommandons de faire appel à une compagnie qui offre un service d’entretiens des arbres lorsque vous constatez la présence de l’une des problématiques décrite sur cette page.